Garlic Bread : ail ail que c’est bon !

garlicBread5

Hmmm… vous le sentez qui vient vous chatouiller le nez ? L’amant des bouches pestiférées, le roi du Dauphinois, l’ami des escargots… oui c’est bien d’ail qu’il s’agit !
Plaisir à portée de toutes les casseroles, le bulbe peut bien nous faire puer du bec, car c’est là son seul méfait.

Anti-oxydant, débouche-artères, antibiotique, aphrodisiaque… la liste des atouts est longue pour nous faire accepter ses effluves corsées. Mais n’allez pas manger des gousses, il est des options plus douces, beaucoup plus douces.  Gare à l’addiction !

Ce plaisir relevé qu’on vous révèle aujourd’hui, c’est le “garlic bread” , une gourmandise que l’on aimerait voir plus souvent dans les bars à tapas de l’hexagone. Il y a bien une spécialité vendéenne qui s’y apparente, le Préfou, mais à part ça, il faut plutôt se rendre en Angleterre, en Allemagne ou même en Asie pour avoir le plaisir d’en déguster.
La bonne nouvelle c’est qu’il vous permettra de pimenter vos apéros sans trop vous ruiner, ni même vous fatiguer.

Passons aux choses sérieuses :

Prenez 100 grammes de beurre salé que vous laisserez ramollir hors du frigo.
Pendant que ce dernier se relâche, hachez 3 à 5 gousses d’ail selon vos goûts, ainsi que 4 à 5 branches de persil frisé. Découpez votre beurre en plusieurs morceaux que vous écraserez à la fourchette en y incorporant votre persillade. Vous devez alors obtenir une belle pommade homogène.

Déposez cette dernière dans du papier film que vous utiliserez pour la rouler en un beau boudin. Passé cette étape, mettez votre beurre aillé  au frais pour qu’il se raffermisse.

Prenez ensuite un pain ou une baguette et découpez la en tranches d’environ 2cm (vous pouvez simplement les inciser au lieu de les trancher entièrement). Reconstituez-le dans sa forme initiale et déposez-le sur une feuille d’ aluminium.

Sortez votre beurre d’escargot du frigo et découpez le en morceaux que vous glisserez entre chaque tranche de pain. Il ne vous reste plus qu’à refermer la feuille d’alu autour de votre pain et à le déposer au four de 5 à 10 minutes à 200°c. S’il vous reste du beurre persillé, il se conservera sans problème et pourra agrémenter bien des plats ou tartines coupables …

Pour ceux qui ne se refusent rien, il est possible d’ajouter un peu de fromage à la recette (quelques morceaux de mozza ou d’emmental glissés au côté des tranches de beurre par exemple …).

Vient enfin la dernière étape où vous déposerez votre pain  sur la table, vous absenterez 2 minutes  pour ramener quelques flutes et ne retrouverez finalement que des miettes.  Un conseil, ne laissez jamais vos invités seuls avec un garlic bread !!!

 

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *