Le pain des jours perdus

00gueule-bois-7654

Dimanche matin, 15h. Déjà il y a comme un problème.
La journée ne s’annonce pas glorieuse, elle ne s’annonce même pas du tout.
Les travaux du voisin te tirent brutalement de ta torpeur et ton oreiller n’étouffe en rien les cris rauques de cette foutue perceuse. Tu luttes pour prolonger ton rencard avec Morphée mais ta vessie s’y met à son tour et tu sais bien qu’elle aura le dernier mot …
Tu ouvres un oeil, la chambre est floue ;  un deuxième, elle tangue à présent. Enfin à la verticale, tu te souviens. Une fois encore tu as trahi ton éternelle promesse de ne plus jamais franchir ce seuil fatal, le verre d’alcool qui chaque fois te fait déborder la cervelle.
Tu te lances tant bien que mal dans ton parcours jusqu’à la salle de bain, de mur en mur, de choc en choc. Arrivé à destination, tu te refais ce serment d’amnésique : plus jamais.
Mais cette fois, s’il te plait, cesse de te mentir et songe à te guérir puisque tu ne sauras jamais prévenir.

Et puisque l’étourneau qui te piaille dans la tête n’est pas prêt de s’essoufler, épargne toi la douloureuse errance sur Google, à la recherche d’un remède efficace.   Comme chez Bignoze on a le coeur sur la main et surtout parce qu’on t’aime bien, on t’a mâché tout le boulot.

Mais d’abord soyons honnête, la toile regorge de conseils en tous genres, te proposant tout et son contraire… de quoi gerber sur ton clavier tant tout est passé en revue. Nos amis ricains en pondent des rubriques entières, c’est dire à quel point tout ce qui compte, dans le fond, c’est de s’empiffrer grassement et suffisamment pour se rendormir.
Si cette indigestion d’ « hangover cure » nous a laissés perplexes, on a quand même pu en tirer quelques tendances pour soulager ta panse et ton encéphale. Une fois les ingrédients miracles repérés, on a reconstitué le puzzle pour te composer un plat simple et appétissant, nommé dans ces circonstance : pain des jours perdus ! Tu verras, l’effort est minime et le plaisir est grand. Ca vaut bien le coup de ramper jusqu’à ta cuisine !

 

Voici l’ordonnance pour 2 personnes :

IMG_6236– 2 oeufs : ils sont très bons contre la gueule de bois en raison de leur concentration en vitamine B mais aussi parce qu’ils contiennent de la cystéine. Cet acide aminé est ton meilleur allié puisque qu’il détruit l’éthanal, une toxine produite par l’oxydation de l’éthanol à l’origine de la gueule de bois.

– 2 à 3 bananes : leur teneur en potassium et leur richesse en font un très bon remontant pour les cheveux douloureux

6 tranches de pain blanc ou brioche : tu as vraiment besoin de consistance et là encore tu retrouveras ton précieux potassium.

– 3 cuillères à soupes de miel : le remède de grand mère par excellence tant ses bienfaits son nombreux. Et crois moi, mamie ne t’a pas attendu pour en mettre dans sa tisane les lendemain de bal arosés. Riche en fructose, il aide à diminuer les effets de la gueule de bois en augmentant tes réserves en potassium… ah potassium, encore toi !

– 5 c.s. de sucre et 2 sachet de sucre vanillé et  : la touche placebo, juste pour le plaisir du palais

– 40 g de beurre salé (ou bien de beurre doux avec une belle pincée de sel) : tu as perdu beaucoup de ton sel hier soir, c’est le moment de recharger. Quant à la matière grasse, elle viendra panser ton estomac qui a bien besoin de douceur.

20 cl lait : Son intérêt est minime pour ta guérison mais il est indispensable pour la confection du pain perdu.

Un demi jus de citron : c’est bien connu, le citron est très efficace pour purifier ton foie et t’apporter un petit shoot en vitamine C. En plus, tu peux garder la deuxième moitié et la presser dans un verre d’eau ou dans un thé avec du gingembre.

Nous voilà prêt. Il te suffit de prendre un bol, de mélanger les 2 oeufs, le lait, 2 c.s. de miel, 2 c.s. de sucre, un sachet de sucre vanillé et la moitié du beurre salé fondu et d’y déposer ton pain le temps que les deux faces soient bien imprégnées  (quelques secondes suffisent si tu veux éviter la décomposition).

Dans une poele, verse l’autre moitié du beurre que tu feras cuire à feu moyen et sur lequel tu ajouteras le sachet de sucre vanillé et 3 c.s. de sucre (roux de préférence). Quand des petites bulles commencent à se former verse par dessus ton demi citron pressé puis tes rondelles de bananes. Arrose les ensuite de la dernière cuillère de miel et lorsqu’elles sont bien fondantes, réserve les sur le côté.

Tu peux alors déposer ton pain dans la poele déjà beurrée et faire un aller-retour jusqu’à ce que les deux faces soient bien dorées (le pain ne doit plus avoir l’air détrempé).

IMG_6238

 

Il ne te reste plus qu’à les servir et les recouvrir de te bananes caramélisées, en simple tartines ou carrément en sandwich selon ton appétit. Attention, c’est une petite tuerie !

Enfin, si pour toi la vie ne vaut d’être vécu sans chocolat, sache qu’il n’y a aucune contrindication pour un peu de pâte à tartiner ou de chocolat fondu finement parsemée sur le dessus.

 

 

Bon et puis maintenant on va te faire relativiser, dis-toi que ça aurait vraiment pu être pire … (navré si ça ne fait qu’empirer ta nausée)

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *