Le retour des danseuses de la NHL

Après le football américain, c’est la ligue de hockey américaine qui reprend ses droits ce week-end. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison s’annonce encore une fois passionnante. Même si la domination de la conférence Ouest de ces dernières années sera difficile à remettre en cause, la conférence Est a de sacrées arguments pour venir bousculer la domination des Kings de Los Angeles et des Blackhawks de Chicago.
Derrière le Lightning de Tampa Bay, finaliste de la Coupe Stanley l’année dernière, trois équipes de l’Est se détachent. Si les Rangers de New-York, les Capitals de Washington et les Canadiens de Montréal surfent sur leurs bonnes saisons précédentes, il se pourrait que nous assistions à des surprises.

« Petite pub d’une célèbre marque de bière canadienne, qui nous met l’eau à la bouche pour cette nouvelle saison de NHL »

À l’image du premier match entre l’équipe de New-York et celle de Chicago tenante du titre, qui s’est soldé par une victoire à l’extérieur des Rangers (2-3), les floridiens de Tampa Bay et les Canadiens ont débutés la saison par des victoires prometteuses. D’ailleurs, la victoire du Lightning restera dans l’histoire comme celle qui a inauguré les nouvelles règles des prolongations, qui se jouent maintenant à 3 contre 3.

 

" Va-t-il enfin régné ?

 » Va-t-il enfin régner ?

Comme chaque année, une question revient sur toutes les lèvres : est-ce que le Tsar Aleksandr Ovechtkine va pouvoir mener sa franchise des Capitals de Washington à la victoire finale ? Réponse cette nuit. En parlant de ces « franchise players » et des grandes stars de la ligue, on aura un œil attentif sur les performances de Sidney Crosby avec les Bruins de Boston, même si la saison s’annonce compliquée pour le canadien. Corey Perry des Ducks d’Anaheim aura aussi l’ambition de mettre à mal l’hégémonie de Los Angeles et de Chicago à l’Est et de rééditer sa ligne de statistiques impressionnante de l’année dernière avec un total de 55 points (33 buts et 22 passes décisives).

Au titre des curiosités de la saison, on suivra les premiers pas du « rookie » Connor McDavid, numéro un de la draft, qui impressionne par sa précocité à ce haut niveau. Les Américains aiment créer des histoires et des légendes autour de ces joueurs. Ainsi, le jeune centre canadien des Oilers d’Edmonton, a le profil parfait pour une « succès story » à l’américaine et le fait qu’il joue pour la franchise de l’ancienne merveille Wayne Gretzky, n’y est pas étranger.

"McDavid rentre dans l'âge adulte"

« McDavid rentre dans l’âge adulte »

Du côté de nos « frenchies » ou plutôt de nos « maudits français », on aura un regard un poil patriote sur Antoine Roussel des Stars de Dallas et Pierre-Edouard Bellemare des Flyers de Philadelphie, qui se font une place de plus en plus intéressante dans les rotations de lignes de ces deux franchises. Enfin, la franchise des Islanders de New-York (cinq fois vainqueurs de la Coupe Stanley dans les années 80’) déménage à Brooklyn et jouera donc au Barclays Center désormais.  L’équipe de « long island » délaisse le centre de l’île pour se rapprocher de Manhattan, les fans suivront-ils ???

Et puis comme le Hockey-sur-glace est un sport qui allie à la fois la grâce et la virilité exacerbée, nos deux amis Michael Ferland des Flames de Calgary et Derek Dorsett des Canuks de Vancouver, nous offrent un pur moment de poésie…

« Premier match de la saison, deux premières secondes de la saison, première baston de la saison, chaude-bouillante s’annonce la saison »

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *