Une tuerie bananée sous les cocotiers

photo 1dK

Tu crois qu’on ne te voit pas, derrière ton écran, qui tire la tronche?  Ton sourire subit drôlement l’effet de la pesanteur depuis que novembre est venu refroidir tes pénates.

Heureusement, ici on connait un remède qui devrait vite te redonner des couleurs !

Autorise toi un coup de radiateur, ressors ton short et ton vieil album de Francky Vincent, on part dans les Caraïbes le temps d’une gourmandise.

Pour la première escale, il te faudra prendre dans tes bagages 3 bananes mures , 100g de farine, 3 à 4 généreuses cuillères à soupe de noix de coco rapée, 2 oeufs, une demie tasse (soit 60ml) d’huile ou de beurre fondu (beurre salé si toi aussi tu y voues un culte), une demie tasse de sucre roux (mais on tolère aussi le blanc), ¾ de sachet de levure chimique et une demie tasse de lait (125 ml).

C’est bon tu as tout? On y va. Arme toi d’un fouet et appuie sur play !

 

 

Maintenant que tu as la cadence, commence par mélanger farine, levure, sucre et coco. Après deux, trois tours de fouet et quelques secousses d’arrière train, passe aux oeufs. Quand le tout devient lisse, arrose le de lait puis de beurre fondu. Continue à zouker !

Ah le bonheur… Tout semble si facile sous le soleil des tropiques !

Ne t’enflamme pas trop tout de même, tu attendras encore un peu avant de retrouver ton hamac.

Déjà ton gâteau ne va pas se cuire tout seul, alors je te suggère de lui offrir une première séance de bronzage à 180°c pendant 25 minutes.

Promis, tu étaleras bientôt ta serviette sur le sable chaud. En attendant, prépare toi pour la deuxieme escale.

On voyage plus léger cette fois (quoi que)  : 120g de beurre fondu (½ tasse), 100g de sucre (½ tasse aussi), 2 oeufs et une cuillère à café d’extrait de vanille.

Et c’est reparti pour une danse ! Un fois le mélange bien homogène, verse le sur la première partie du gâteau qui a fini de cuire. Et c’est reparti pour 20, 25 minutes à 180°c.

Cette fois c’est la bonne, dernière escale.  Descend du catamaran et viens t’échouer sur la plage. Attrape une noix de coco (rappée en sachet) et soupoudre ton joli gâteau avant de le déguster.

On n’est pas bien là ?

 

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *